Close

avril 30, 2021

L’Agence Maëlie

video pas cher

#5 questions à se poser pour faire une vidéo corporate avec Boris Krompholtz de l’Agence Maëlie.

Maëlie, agence de communication digitale en vidéo est spécialisée dans la communication digitale en vidéo depuis plus de 10 ans. Les contenus vidéos, ça les connaît ! Deux hommes l’ont fondée : Thibault Poupaert et Boris Krompholtz.
Parce que la vidéo n’est pas ce qu’il y a de plus simple à imaginer, planifier ou réaliser voici les réponses à 5 de nos questions à Boris Krompholtz, expert en vidéo.

Bonjour Boris, êtes-vous un expert en vidéo ?

(Rires)
Non, on ne peut pas vraiment dire que je sois un expert. J’ai une décennie d’expérience dans le milieu de la vidéo corporate et j’aide les clients à comprendre les besoins de leurs cibles, du moins en matière audiovisuelle. Mais c’est plutôt à vous de me dire si je suis un expert, non ?

Quel est l’impact de la vidéo dans le marketing aujourd’hui ?

C’est une bonne question (sourire). Je crois qu’aucun chiffre ne peut répondre de façon claire. S’il s’agit de mesurer ce que rapporte une vidéo lors d’une campagne de notoriété, c’est incalculable. En revanche, ce qui est certain, c’est que dans la tranche des 15-35 ans, en 2019, 85 % des individus essayaient de trouver une vidéo volontairement sur internet. Youtube est devenu le 2nd moteur de recherche mondial… Un autre chiffre intéressant, juste pour le fun : dans l’année 2020, 9 internautes sur 10 sont certains que c’est une vidéo qui a transformé leur acte d’achat en touchdown.
Aucun doute possible, la vidéo est l’outil marketing de demain en France et d’aujourd’hui dans le reste du monde.

Quel est le secret d’une vidéo d’entreprise réussie ?

Ah… dois-je livrer tous mes secrets ? Non, plus sérieusement, c’est assez simple. Il faut considérer le temps que l’audience va passer à regarder la vidéo, et quel type de contenu elle désire voir. Dans une optique de marketing généreux, le prospect devient une part de votre marque. Il en est le relais, mais aussi l’image. Une bonne vidéo, c’est le contenu qui lui permettra de briller en société.
Il existe aussi un autre cas de figure : les vidéos peuvent être utilisées en interne. Dans ce cas, la bonne vidéo se résume à quelques points : pas d’ennui, un message clair, une forme moderne.

Où diffuser une vidéo d’entreprise ?

Il est assez difficile de donner une réponse générique à cette question. Tout dépend de votre objectif. Je vais faire quelque chose que normalement je n’aime pas : répondre à une question par une question. Où se trouve votre cible ? C’est cette question qui vous aidera à choisir le meilleur canal de diffusion. Toutefois, faites aussi attention aux limitations de chaque canal : Twitter, Insta ont des limitations de temps et de format. Youtube répond à un style bien précis, etc.

Est-ce que ça coûte cher une vidéo institutionnelle ?

Hum… joker ! (rires). En fait, ce n’est pas donné de faire une vidéo, mais en même temps, rien ne vous empêche de faire appel à des spécialistes de la vidéo corporate pour vous aider à trouver une stratégie pas cher. Il n’y a pas de magie : si vous ne souhaitez pas de vidéos chères, vous devrez y passer beaucoup de temps. D’un autre côté, comme tout contenu, la vidéo est un investissement, soyez donc sûr de sa rentabilité avant de vous lancer.
Pour vous donner une idée, le prix de la vidéo dépend des ressources utilisées. On peut donc être malin est produire beaucoup, de qualité pour par cher ou passer beaucoup de temps avec des prix qui s’envolent. De même, on peut faire une vidéo avec une personne… ou avec cent. Par exemple, pour trois fois rien, on a été capable de produire cette vidéo institutionnelle pas cher :

Si vous regardez le nombre de vues et d’engagements (vues pas les commentaires), c’est plutôt une réussite.

Dois-je faire une seule vidéo ou une série de vidéos ?

Dis donc, c’est une belle transition (rires). Laissez-moi vous poser une question : êtes-vous devenu amis avec des gens que vous n’avez vu que deux fois dans votre vie ? Non, évidemment. La publication de vidéo doit être assez régulière dans le temps pour que les gens s’y habituent. Beaucoup de Youtubeurs vivent cette réalité régulièrement. Si vous avez un budget assez conséquent, il vaut mieux le ventiler sur plusieurs vidéos dans le trimestre.
Attention toutefois aux vidéos de notoriété qui définissent l’image de marque. En d’autres mots, la publicité. Le budget doit être mis sur la diffusion de la vidéo. Il en est de même pour la vidéo présentant un produit. Aujourd’hui, une vidéo buzz/virale est créée à grands renforts de publicités et de RP… Au final, on est revenu au temps de la publicité classique : on met plus d’argent dans la diffusion que dans le contenu.
Voilà le compte-rendu de notre interview. On espère que cela vous aura été utile. N’hésitez pas à nous contacter si vous voulez en savoir plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *